Formation continue

Dans le cadre de sa politique en matière de « formation tout au long de la vie », l’université de Bordeaux permet aux salariés, demandeurs d’emploi ou toutes personnes désireuses, de reprendre leurs études.

© BunPhannara © BunPhannara

A qui s’adresse la formation continue ou la reprise d’études ?

Le critère mis en pratique à l’université est l’interruption d’études d’au moins 2 ans.

Cependant, cela n’exclut pas les cas spécifiques : contrats de professionnalisation, salariés qui ont obtenu un financement et demandeurs d’emploi  qui ont acquis des droits  et  dont l’interruption d’études est  inférieure à 2 ans.

Quelles sont les conditions d’entrée en formation diplômante ?

L’admission se fait sur titre ou sur validation des acquis professionnels (VAP) pour les personnes n’ayant pas le niveau de diplôme requis. Pour les formations à effectif limités, un entretien de sélection.

Quel financement pour les frais de formation des adultes en reprise d’études ?

Les services de formation continue universitaire (FCU) des différentes structures de formation vous guideront dans vos démarches auprès des organismes financeurs.

  • L’adulte en reprise d’études (ARE) est financé par un organisme public ou privé :
    • en totalité : il doit s'acquitter du tarif dans son intégralité
    • de manière partielle : il doit s'acquitter du différentiel
  • L’adulte en reprise d’études (ARE) n'a pas de financement :
    • il intègre un groupe de formation dédié : il doit s’acquitter du tarif dans son intégralité
    • il intègre un groupe de formation initiale : il doit s’acquitter d’une redevance minimale (dont le montant dépend de la composante dans laquelle se déroule la formation)

Quelles sont les modalités d’admission ?

Qu’il s’agisse de VAE / VAP, enseignement à distance, diplôme d'université, stages courts ou diplômes nationaux, la procédure dépend du collège ou de la composante à laquelle est associée la formation que vous suivez ou dont vous demandez la validation.

Mise à jour le 11/04/2017