Avec à la fusion des 3 établissements, l’organisation de l’université de Bordeaux a pu être remaniée en profondeur. Ce nouveau modèle d’université moderne repose sur une gouvernance décentralisée grâce à la mise en place de structures intermédiaires que sont notamment les collèges de formation et les départements de recherche.  
Les 10 pôles administratifs et directions déployés au service des missions de formation et de recherche et la déconcentration des services sur trois plateformes administratives de campus (Bordeaux, Talence et Pessac) assurent une relation directe avec les étudiants et les personnels.

Cette organisation innovante répond ainsi à une véritable volonté de subsidiarité et de proximité. Elle permet de garantir la collégialité et la démocratie à tous les niveaux de l'institution.
L’université de Bordeaux défend le principe de citoyenneté qui passe par l’implication du personnel et des étudiants dans les projets dont elle est porteuse, d’où l’attention particulière accordée à la composition démocratique de ses différentes instances de gouvernance et la volonté de rencontrer régulièrement les représentants de la communauté universitaire pour débattre des différents enjeux.
L’université de Bordeaux est ainsi garante du respect des individus et des principes démocratiques qui sont la base de son action.

Mise à jour le 29/03/2016